Mini road-trip dans le Finistère

P1320887-1 (3)

L’été dernier, elle nous a terriblement manqué ! Alors, après lui avoir rendu deux petites visites, Monsieur et moi avions hâte de la retrouver pour nos vacances estivales. Elle, c’est cette Bretagne qui nous est si chère. Mais nous avons cette fois agrémenté notre traditionnel séjour, chez nos amis dans le Morbihan, d’un road-trip de trois jours dans le Finistère. Car cette année, en partant en voiture (louée sur Drivy), nous étions libres de pousser plus loin vers l’ouest et de retourner sur les lieux de villégiature de mon adolescence. Je dois avouer que je me suis pris un petit coup de vieux (20 ans dans les dents quand même !) en revoyant les villes et les sites qui, eux, n’ont pas pris une ride. Nous avions choisi un pied à terre à Quimper (trouvé sur Airbnb) pour pouvoir rayonner dans le pays de Cornouaille et dans le sud du Pays de Brest. Nous sommes donc partis à l’assaut des routes du Finistère sud et avons découvert, au fil de nos étapes, divers paysages dont nous sommes littéralement tombés amoureux !

P1320227

Locronan

A cœur de la Cornouaille, nous avons fait une jolie halte citadine à Locronan. Je me souvenais fort bien de l’architecture de la ville, avec ses maisons en granit et son église massive du XVe siècle et également de son lot de touristes ! J’ai été heureuse de retrouver ses vieilles pierres et ses nombreuses boutiques : de la Librairie celtique à la Maison des 100 bières bretonnes, en passant par les petites échoppes de créateurs bretons. Nous nous sommes promenés longuement dans les ruelles de cette ancienne cité de tisserands et nous nous sommes aussi un peu éloignés des vacanciers pour rejoindre la jolie chapelle en contrebas. Nous nous sommes imprégnés de l’aura de ce lieu saint de Bretagne. En effet, à l’endroit de l’actuelle église est enterré Saint Ronan et, tous les 6 ans depuis le XIe siècle, un grand pèlerinage appelé Grande Troménie retrace le parcours que le saint faisait pieds nus chaque semaine : soit 12km sur 12 stations.

P1320358

P1320200

P1320205

P1320209

P1320258

P1320245

P1320223

P1320315

P1320364

P1320403

P1320412

Penmarc’h

Je gardais un souvenir ému de Penmarc’h et du phare d’Eckmühl, au pied duquel, il y a 20 ans, des bigoudènes vendaient leurs dentelles faites à la main. Nous sommes arrivés trop tard ce soir-là pour voir si elles s’y trouvaient encore, mais nous avons pu jouir d’une très belle lumière sur le phare de 65m de haut (comptant 307 marches !) et sur le rivage, bordé d’un sémaphore et d’une petite chapelle. La côte forme ici un dédale de hauts-fonds et de courants et c’est pourquoi la légende situe dans ces rochers la fin tragique de Tristan et Iseult.

P1320871

P1320838

P1320834

P1320860

P1320843

P1320863

La Pointe de Pen-Hir

Sur les conseils de Céline (Le Joyeux Bazar), nous avons passé une journée sur la presqu’île de Crozon, dans le pays de Brest. Nous nous sommes plus particulièrement arrêté sur la pointe de Pen-Hir, située dans la commune de Camaret-sur-Mer. Nous avons marché longuement sur les falaises à pic (sur le GR34), hautes d’environ 70m au-dessus de la mer d’Iroise, jusqu’à l’extrémité de la pointe où nous avons aperçu l’ensemble de rochers appelé Tas de Pois. Nous avons ensuite rebroussé chemin pour rejoindre les alignements mégalithiques de Lagatjar. Si en 1776, on comptait presque 600 menhirs, il n’est restait plus qu’une centaine au moment du classement du site en 1883, dont 80 demeurent. Ils attestent cependant de l’existence d’un important centre religieux à Camaret aux environs de 2500 avant J.-C.

P1320432

P1320511

P1320496

P1320497

P1320453

P1320534

P1320543

P1320569

P1320597

P1320587

P1320586-2

Pont-Aven

Pont-Aven a été une courte étape dans notre mini road-trip. Bien que la ville soit charmante et pittoresque par endroits, j’ai trouvé qu’elle avait tout l’air d’une vitrine pour touristes. Les boutiques de souvenirs, et notamment de galettes bretonnes ne manquent pas ! J’avoue m’être tout de même arrêtée dans la biscuiterie Isidore Penven, à qui l’on doit la première recette industrielle (1890). La ville est aussi connue pour ses paysages bretons, en vogue auprès des peintres français et américains dès 1860-1870. Le plus célèbre d’entre eux, Paul Gauguin, s’établit dans le village en 1886, où il créa avec Emile Bernard l’Ecole de Pont-Aven. Avant de reprendre la route, nous nous sommes baladés sur la promenade Xavier Grall – du nom du poète breton qui finit ses jours ici -, au bord de la rivière Aven et de ses blocs de granit polis.

P1320963

P1320964

P1320965

P1320997

P1330062

P1330039

La Pointe du Raz

Le jour de mon anniversaire, je tenais absolument à aller à la Pointe du Raz et ce pour deux raisons : passer chez Monsieur Papier (dont je vous parle longuement plus bas) et me rendre au bout du monde ! Située dans la commune de Plogoff, la pointe est la partie la plus avancée vers l’ouest du Cap Sizun et domine le Raz de Sein – mais aussi l’îlot de la Vieille et son phare carré – du haut de ses 72m. Monsieur et moi nous sommes d’ailleurs aventuré à l’escalader et nous avons ainsi pu profiter d’une vue à couper le souffle sur la Pointe du Van et la chapelle They, qui, dit-on, garde les marins partis en mer. Ravagée par les touristes au fil des ans, la Pointe du Raz bénéficie aujourd’hui d’un réaménagement protégeant l’écosystème des lieux.

P1320734

P1320739

P1320772

P1320775

P1320744

P1320778

P1320785

P1320796

P1320799

P1320818

P1320814

L’Île-tudy

Le soir de mon anniversaire, nous nous sommes dirigés vers l’Île-Tudy en quête d’un restaurant en terrasse face au soleil couchant. Nous avons cheminé dans ses jolies ruelles avant de nous arrêter sur la très animée place de la Cale. Nous avons été immédiatement charmés par ce petit village de pêcheurs, qui doit son nom à son passé insulaire. Car jusqu’en 1854, il n’était relié à la terre que par une langue de sable fluctuante selon les moments de l’année. Pour se protéger de la mer, certaines maisons de pêcheurs ont été construites dos à celle-ci, tandis que d’autres ont été protégées par des remparts.

P1320889

P1320876

P1320878

P1320936

P1320939

P1320948

Quelques adresses

Crêperie Ty Coz

La crêperie Ty Coz était la crêperie dans laquelle mes parents nous emmenaient, mon frère et moi, lors de nos passages à Locronan. La décoration est toujours aussi rustique et chaleureuse (je me souviens que nous avions adoré nous y réfugier un jour de très mauvais temps en novembre) et les galettes sont toujours aussi bonnes. Excellentes serait un terme plus approprié même ! Et je ne vous parle même pas de ma crêpe amande-pistache-framboises !

P1320284

P1320286

Monsieur Papier

J’aime tellement les créations de Monsieur Papier et j’ai tellement aimé ce café-boutique au bout du bout de la Bretagne que je ne sais par où commencer pour le présenter ! Monsieur Papier est une maison de papeterie et un studio de création, nés de l’imagination de Cécile et Lisa, qui nous font voyager avec leurs articles de papeterie au graphisme et à l’éthique impeccables ! Pour leurs carnets, cartes, affiches, elles choisissent des papiers en cellulose et coton, mais aussi en bambou, canne à sucre et pomme de terre, qui sont tous certifiés 100 % FSC, PEFC ou recyclés de haute qualité. L’atelier de Monsieur Papier s’est donc installé à la Pointe du Raz, dans l’ancien Relais de l’île de Sein, où, dans les années 50, les passagers en partance pour l’Île de Sein prenaient leurs billets. Restauré, le lieu abrite aujourd’hui le café-boutique de l’enseigne et offre une vue grandiose sur la lande et l’océan depuis la véranda et la terrasse. Nous avons été accueillis très gentiment et chaleureusement par les deux créatrices, avec qui nous avons eu grand plaisir à discuter ! Nous aurions pu rester la journée entière chez Monsieur Papier tant nous nous y sentions bien ! Et c’est ce que nous avons presque fait ! Nous avons d’abord pris un café sur des transats face à l’océan, puis nous avons savouré l’une des assiettes de produits locaux et aussi fait quelques emplettes (enfin surtout moi !). Et, après notre petite randonnée sur la pointe, nous sommes revenus pour goûter une des pâtisseries maison ! Vous l’aurez sans doute compris : Monsieur Papier a été mon coup de cœur du séjour (mais ça, je le savais déjà bien avant de partir !) et je n’aurais pu rêver plus bel endroit pour passer mon anniversaire !

P1320821

P1320621

P1320721

P1320713

P1320632

P1320697

P1320703

P1320609

P1320627

A la fin de notre mini road-trip, nous avons presque regretté de ne pas l’avoir prolonger un peu, même si nous étions ravis de retrouver nos amis dans le Morbihan ! Nous avons tant apprécié ces petits bouts de Finistère que nous avons scruté l’immobilier dans le coin, histoire de rêver à une vie loin de Paris, dans ces petits coins de Paradis. Décidément, la Bretagne nous ensorcelle à chaque fois ! Nous ne l’aimons pas, nous l’adorons ! Monsieur m’a même dit un jour : comment on fait pour devenir Breton ? Cette chanson d’Oldelaf, qui nous a accompagnés tout au long de la route, y répond peut-être !

P1320931

PS : Je vous laisse avec un petit chat perché sur un toit à Locronan !

P1320298

Plus d’infos sur Finistère Tourisme

3 commentaires sur “Mini road-trip dans le Finistère

  1. Le pays Bigouden est une magnifique région où se cache des trésors, n’hésitez pas lors de votre prochaine visite en Bretagne à visiter le calvaire et chapelle de tronoën à ST Jean de Trolimon, et profitez de nos jolies plages pour y pratiquer le surf, plage de Kermabec à Tréguennec. et profitez d’une nuit ou d’un séjour au camping Kerlaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.