Une balade culturelle au jardin des Tuileries

P1310559 (2)

La semaine dernière, Barter m’avait conviée à une balade culturelle enrichissante – et ensoleillée, alléluia ! – dans le jardin des Tuileries. Pendant 1h30, notre guide, diplômée de l’École du Louvre, nous a conduit à travers le jardin pour nous raconter son histoire ainsi que celle des sculptures dressées là. Car le jardin des Tuileries est le parc parisien qui compte le plus d’œuvres d’art, avec environ 200 sculptures et vases ! Les phases d’installation des sculptures ne se sont pourtant pas succédées à vitesse grand V, la première ayant eu lieu en 1715, la deuxième en 1964 et la dernière dans les années 2000.

P1310527

Mais avant de découvrir quelques secrets du jardin des Tuileries, quelques mots sur Barter Paris Art Club (dont je vous avais déjà parlé ici). Barter est un club d’art privé (avec plusieurs formules d’abonnement) offrant à ses adhérents des services exclusifs tels que : des visites privilégiées, pour accéder aux plus grandes expositions dans les meilleures conditions et découvrir des lieux confidentiels ; des soirées privées, pour échanger avec les autres membres du club et avec les acteurs du marché ; un art concierge, pour démarrer ou enrichir une collection en bénéficiant d’un accompagnement sur-mesure.

P1310560

Lors de cette visite du jardin des Tuileries organisée par Barter, bon nombre d’informations historiques nous ont donc été délivrées in situ. Nous nous sommes promenés sur les lieux où se trouvait le Palais des Tuileries, construit à partir de 1564 sous l’impulsion de Catherine de Médicis. Installé à la campagne, en dehors des murs de Paris, le palais devait son nom aux anciennes fabriques de tuiles situées là auparavant. Catherine de Médicis n’y a quasiment jamais habité et se servait de ce palais d’apparat et de son jardin à l’italienne – jardin privatif orné notamment de labyrinthes et de grottes – pour organiser des fêtes grandioses. Sous Louis XIV, le plan du jardin fût transformé par Le Nôtre et prit l’allure qu’on lui connait aujourd’hui avec ses trois parties – le grand carré, le grand couvert et le fer à cheval – ainsi que son allée centrale, ses bassins et sa perspective qui, à l’époque, ne menait nulle part ! L’Orangerie et le Jeu de Paume furent quant à eux édifiés dans le jardin au XIXe siècle.

P1310423

P1310416

P1310541

P1310411

Ravagé par un incendie lors de la Commune de 1871, le Palais des Tuileries fût rasé en 1883. Les éléments du palais furent alors vendus aux enchères et éparpillés dans le monde entier ! Aujourd’hui, deux grandes arcades appartenant à la façade du palais ont été remontées. L’une se trouve dans la cour Marly au musée du Louvre et l’autre a pris place dans le grand couvert, un peu à l’abri des regards. Fait étonnant, ces arcades, qui mélangent les styles antique et Renaissance française, présentent des éléments de décor dessinés par Catherine de Médicis elle-même !

P1310568

P1310577

P1310439

P1310443

Au cours de notre promenade, nous avons aussi croisé les nombreuses sculptures qui habitent les lieux. Tout d’abord les sculptures d’Aristide Maillol, installées dans le jardin du Carrousel à la mort de l’artiste. Mais aussi des œuvres contemporaines comme Le Baiser en bronze d’Auguste Rodin et The Welcoming Hands de Louise Bourgeois. Et d’autres encore, plus classiques, datant du XVIIIe siècle.

P1310419

P1310491

P1310538

P1310532

Après avoir salué notre guide place de la Concorde, j’ai fait demi-tour pour retraverser tout le jardin et repasser devant l’Arc de Triomphe du Carrousel, qui servait autrefois d’entrée d’honneur au Palais des Tuileries. J’ai d’ailleurs appris qu’il devait son nom à la fête donnée pour célébrer la naissance du Dauphin en 1662. Désormais, je ne me baladerai plus de la même façon dans ce jardin, grâce à tout ce que j’ai découvert lors de cette visite privilégiée ! Sachez, du reste, qu’un grand chantier de restauration est en cours, afin de revégétaliser le jardin et d’améliorer son sol poussiéreux.

P1310580

Plus d’infos sur le site et la page facebook de Barter Paris Art Club

2 commentaires sur “Une balade culturelle au jardin des Tuileries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.