Pompéi

Il s’en est passé des choses depuis ma dernière publication par ici : il y a eu le confinement bien sûr, mais surtout l’agrandissement de notre famille avec l’arrivée de notre petite fille d’amour, Line. Je reprends ainsi le cours de mes sorties, doucement mais sûrement ! Car ce qui m’a beaucoup manqué ces derniers mois, ce sont les sorties culturelles : j’avais hâte de reprendre le chemin des musées ! Alors quand mon ami d’enfance m’a proposé de visiter l’exposition Pompéi au Grand Palais, je n’ai pas hésité ! Flavien étant chez la nounou, j’ai embarqué Line avec moi pour sa première virée parisienne ! Je vous fais donc une brève présentation de l’exposition !

Commençons par ce qui fâche avec cette exposition : la foule ! Les organisateurs promettent sur leur site de limiter le nombre de visiteurs, avec une réservation obligatoire et gratuite. Cependant, quand nous sommes entrés dans le Salon d’honneur, dans lequel se trouvent les espaces de visite, nous avons été étonnés de voir autant de personnes, masquées certes, mais agglutinées ! Alors oui, le parcours est concentré dans ce salon et ne permet donc pas de drainer les visiteurs, mais nous avons du faire la queue à l’entrée de toutes les salles, le mètre de distance ne pouvant évidemment pas être respecté… (Le point positif des mesures Covid en ce me concerne est que les poussettes sont autorisées au sein de l’exposition car il n’y a pas de vestiaire en ce moment.)
Pompéi
Pompéi
Pompéi
Cela étant, je dois avouer que, si l’on fait abstraction des nombreux visiteurs, lorsqu’on pénètre dans le Salon d’honneur, on est tout de suite impressionné par ce qu’il nous est donné à voir ! Les projections 360° en HD et les reconstitutions en 3D des rues et des habitations nous plongent immédiatement au cœur de Pompéi. Nous la voyons à son apogée, au moment de sa destruction, puis lors de sa redécouverte. Le parcours immersif de l’exposition mêle ainsi technologies et archéologie. Dans les différentes salles, des vidéos nous apprennent comment l’exploration de Pompéi a permis d’en savoir plus sur le quotidien des romains, sur leurs arts, sur leurs mœurs, etc. D’autres vidéos nous montrent les connaissances apportées par les fouilles archéologiques, depuis les premières en 1748 jusqu’à la dernière campagne de 2017. Pour exemple, la découverte de graffitis sur les murs remettent en cause la date présumée de l’éruption du Vésuve.
Pompéi

Pompéi
Quelques œuvres d’art et objets de la vie quotidienne sont exposés, ainsi que des reproductions des moulages de corps, réalisés à Pompéi à partir des cavités laissées par ces derniers. Mais cette exposition vaut surtout le détour pour l’expérience visuelle qui nous donne à voir le faste déchu de Pompéi. Une salle permet d’ailleurs d’admirer grandeur nature les fresques des villas pompéiennes. Et le clou du spectacle est indéniablement la reproduction de l’éruption du Vésuve dans le Salon d’honneur… On en redemanderait presque !
Pompéi
Pompéi
L’exposition Pompéi est en tout cas une mine d’informations sur cette cité qui fascine encore et qui n’a pas livré tous ses secrets ! Si vous souhaitez vivre l’expérience, vous pouvez la visiter jusqu’au 27 septembre prochain. Mais je pense qu’y aller en août est une bonne option pour éviter la foule et profiter pleinement des espaces !
Pompéi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.